mardi 15 octobre 2013


• Exposition •

Programme de diffusion Crystal Palace

Laurent Kropf
L'entrepreneur

Du 5 octobre au 24 novembre 2013
Vernissage vendredi 4 octobre à 18h30


La vitrine, exceptionnellement aménagée en espace performatif ouvert au public, accueille L’entrepreneur, une œuvre imaginée par Laurent Kropf qui s’inspire à la fois de l’atelier du XVIIIème siècle et de la démarche curatoriale du XXIème siècle.

L’artiste suisse résidant à Bordeaux y incarne la figure de l’artisan-entrepreneur, dont l’activité principale consiste à fabriquer des objets en série. Une quinzaine d’artistes lui ont chacun fourni les plans d’un multiple, œuvre d’art réalisable en plusieurs exemplaires. Ils ont ainsi accepté l’invitation à endosser pour l’occasion le rôle du maître d’ouvrage, qui fournit à L’entrepreneur le travail à effectuer.

Réalisées sur place, les œuvres sont exposées en vitrine et vendues lors des ouvertures au public. Le chaland peut alors y rencontrer l’artisan-entrepreneur et acquérir une œuvre d’art originale certifiée. Il lui est ainsi permis, à son tour, d’incarner pour la postérité et pour une somme modique le rôle de collectionneur et propriétaire d’un patrimoine. En détournant la figure réputée incontournable du galeriste et en fixant le prix de l’objet de manière intrinsèque, Laurent Kropf questionne non sans humour la valeur de l’art.

L’entrepreneur envisage ainsi l’œuvre d’art dans sa globalité, permet d’approcher le mythe romantique de l’artiste / artisan et d’appréhender un rapport de proximité renouvelé aux processus de création. Cette vision idéalisée sous-tend la critique d’un système économique marginal. Car s’il approche avec nostalgie la figure de l’apprenti et de l’atelier de maître, il interroge également de façon plus contemporaine la fonction d’assistant, souvent alimentaire, parfois schizophrénique.

Cette proposition trouve un écho aux réflexions qui ont abouties en 1998 à la création de Buy-Sellf, le premier catalogue de vente d’œuvres par correspondance, et qui aujourd’hui encore continuent d’animer Zébra3 à travers ses activités de production.

Site internet : www.lentrepreneur.pro

Partenariat Anne-Marie Civilise Remerciements Brigitte Beau-Poncie, La Winery, M2 Numérique Projet réalisé avec l’aimable collaboration de Florent Larronde / SAME O



















lundi 14 octobre 2013


• Conception 2013 •

La Vouivre 

Refuge Périurbain #6

Des six refuges de la Communauté urbaine de Bordeaux, La Vouivre de la presqu’île d’Ambès est sans doute celui qui s’amuse le plus avec les peurs enfantines et ancestrales. Après avoir créé Le Nuage et les mystérieux Guetteurs à Bègles, Candice Pétrillo de Zébra3 a imaginé une cabane en bois que vient enserrer un corps sinueux venu des profondeurs de la terre ou de l’eau. Racine, anaconda, « male beste » surgie des marais ou bien peut-être ce monstre aquatique issu du folklore, serpent ailé dans certaines légendes, dont l’écrivain Marcel Aymé fera une séduisante jeune fille, que l’on nomme la Vouivre. Il est dit que la créature cache dans les roseaux un rubis lorsqu’elle entre dans l’eau pour y pêcher, un objet de toutes les convoitises qui provoque les voleurs.
La Vouivre ose ainsi jouer de l’angoisse éprouvée par les citadins lorsqu’ils séjournent de nuit en forêt, près d’un lac en apparence si tranquille... Un passage dans ce refuge est également l’occasion de découvrir ce bout de terre du bec d’Ambès, à la naissance de l’estuaire de la Gironde, méconnu des habitants de l’agglomération bordelaise. La Vouivre y est implantée dans la très belle zone de loisirs de Cantefrêne qui compte de nombreux aménagements pour le public : minigolf, aires de jeux, tables de ping-pong, barbecues.


Le projet des Refuges périurbains est une initiative de Bruit du frigo, menée en collaboration avec Zébra3/Buy-Sellf. La réalisation de La Vouivre est accompagnée et financée par la Communauté Urbaine de Bordeaux. La Vouivre est présentée dans le cadre de l’été métropolitain, initiative imaginée par la CUB.

Réservation de La Vouivre au Parc de Cantefrêne à Ambès pour une nuit :
Office de tourisme de Lormont et de la presqu’île 05 56 74 29 17
Accès : Ligne 91 arrêt Gendarmerie
Couchages : 7 personnes / Gratuit





































Suivi de production / fabrication : La Boîte - Studio G&M

Initié par le duo graphique et sonore Gangpol & Mit, La Boîte est un projet collectif hybride constitué d'un ensemble de mobilier sculpté, véritables instruments multimédia aptes à produire toutes sortes de musiques et d'images par le biais de leur mystérieuse technologie embarquée. Destinés à être librement manipulés par tout un chacun dans le cadre d'expositions, ces établis et leurs personnages afférents servent également de support à divers ateliers et concerts/performances tous publics, rétro-utopiques et mécano-ludiques.


Le Studio G&M a bénéficié d'une mise à disposition d'espace dans nos ateliers pour la réalisation de ce projet durant le mois de juillet.


Conception / design sonore et graphique : Gangpol & Mit
Électronique / code : Freeka Tet
Code : Yann van der Cruyssen
Suivi de production et fabrication : Zébra3/Buy-Sellf

Co-productions : L'Armada Productions, Association ElectroniK, Nicéphore Cité
Avec le soutien de : Arcadi, Ministère de la Culture et de la Communication - Dicréam, La Gaité Lyrique, I.Boat, Visages du Monde, l'Antipode MJC